welcome center march 2015   qm info left

CENTRE D’ACUEUIL DE KAHNAWÁ:KE

Mission:  Pour assumer l’autorité de l’effort collectif de promouvoir et positionner Kahnawà:ke comme étant une destination incontournable pour le tourisme religieux, culturel et de loisirs.

Le tourisme à Kahnawà:ke est un centre d’information situé à côté de la Mission Saint-François Xavier ou se situe le Sanctuaire de Saint Kateri Tekakwitha, sur le chemin du Bord de la Rivière. L’objectif du centre est d’accueillir nos visiteurs à la communauté, pour les diriger vers des destinations clés, les aider à coordonner des visites et en encourageant le magasinage et de manger à certains de nos restaurants. Si vous souhaitez prolonger votre visite, nous aimerions aussi vous diriger vers les différents hébergements disponibles dans la communauté.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

ChurchFront Altar2 GiftShop KateriTomb

SANCTUAIRE DE ST. FRANCIS XAVIER

La mission historique a été établi en 1667 lorsque la communauté Kanien’kehaka:ha (Mohawk) situé dans la partie nord du territoire à Kentake, maintenant connu sous le nom de Laprairie, Québec. La communauté a déménagé quatre fois de plus en raison de l’agriculture économique ainsi que les changements politiques et s’est installé sur son site actuel en 1716 à Kahnawà:ke, qui signifie «sur les rapides», et c’était ici que l’église plus permanente a été construit en 1720. Le Mission est entouré par le fort Saint-Louis, un fort qui a été érigé en 1725 par les Français en matière de protection de l’Iroquois chrétienne. Quelques sections partielles des murs du fort original, sont encore présentes aujourd’hui.

La mission est la maison du Sanctuaire de Saint Kateri Tekakwitha connu comme le «lys des Mohawks», un jeune femme Mohawk qui a été canonisé par le pape Benoît XVI, en 2012. Le tombeau de Kateri peut être trouvé sur la droite de l’autel principal.

Le sanctuaire est situé sur 1 River Road et est ouvert pour la messe chaque dimanche. Pour l’horaire complet de leurs heures de boutique de cadeaux, la messe et les heures de visite visiter: www.kateritekakwitha.net

Tel: 450-632-6030 Fax: 450-632-6031 ou leur rendre visite sur Shrine Website

la mission est une member de sanctuairesdufleuve.com.  Découvrez les Sanctuaires du Fleuve!

Pour plus d’information: www. sanctuairesdufleuve.com

 

 

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

IMG_0252_HR IMG_0296_HR DSC_0355  DSC_0327

LE CENTRE CULTUREL DE KAHNAWÁ:KE

Dans l’intérêt de la préservation patrimoine culturel unique de Kahnawà:ke, le Centre culturel a été créé en 1978. Le Centre dispose d’un certain nombre de livres dans sa vaste bibliothèque, ainsi qu’un certain nombre d’autres ressources pour les rechercheurs, ou pour ceux qui, tout simplement, ont un intérêt général dans l’apprentissage des personnes Kanien’kehaka et Haudenosaunee. Le Centre accueille un certain nombre d’expositions d’arts, mettant en vedette les œuvres d’artisans autochtones locaux et autres. Le Musée est ouvert du lundi au vendredi 08:30-16:00 pour des visites autoguidées. En outre, des visites de groupe sont disponibles sur demande et moyennant des frais minimums.

Tel: 450-638-0880 ou visiter le Centre Culturel et de la Langue sur www.korkahnawake.org

ECHOES OF A PROUD NATION POW WOW

Depuis 1991, le Pow-Wow, les échos d’une Nation fière a eu lieu sur l’île Tekakwitha, à Kahnawà:ke durant le week-end le plus proche du 11 Juillet. Ce qui marque l’anniversaire du début de la Crise Autochtones Mohawk en1990, avec les forces fédérales et provinciales. En un sens, l’événement annuel peut commémorer «la crise», mais en même temps, l’événement a comme objectif de promouvoir les peuples autochtones et non autochtones. L’événement favorise également un climat d’amitié entre Kahnawà:ke et ses voisins, ainsi que des visiteurs de toutes les régions du monde. Chaque année, des milliers de personnes qui viennent à cet événement sont traités à un vaste affichage d’arts autochtones, d’artisanat, la cuisine autochtone, le chant et la danse.

Tel: 450-632-8667 ou visitez le Pow-Wow de Kahnawake sur Pow Wow Website

 

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Bridge monument 1

CATASTROPHE DU PONT DE QUEBEC

En 2007, Kahnawà:ke a commémoré le 100e anniversaire de 1907 de l’effondrement du pont de Québec; 33 hommes de Kahnawà:ke sont morts en ce jour fatidique et trois hommes ont survécu. Le pont de Québec, nommé les huit merveilles du monde a permis à la ville de Québec de s’ouvrir politiquement et économiquement au reste du monde. Le pont a été conçu pour être le plus long pont cantilever au monde ; pour mener deux voies ferrées et un trottoir en béton. Le 29 Août, 1907 à 17h37, la moitié sud du pont de 19,000 tonne, le bras cantilever et la travée suspendue, est tombée dans son ensemble. 86 hommes travaillaient sur le pont au moment de la chute; seulement 11 de ces hommes ont survécu. Parmi ces hommes étaient 25 Canadiens, 17 Américains et 33 monteurs de charpentes métalliques de Kahnawà:ke. Huit de ces hommes étaient parmi les meilleurs joueurs de Lacrosse de Kahnawà:ke. La perte pour Kahnawà:ke serait égale à la perte de 106 hommes aujourd’hui, ce qui représente 1,32% de la population à l’époque. Non à citer la perte immense pour les familles et notre communauté.

Le 2e lundi, au mois de Septembre, un service funèbre a eu lieu à Kahnawà:ke pour les huit hommes, dont les corps ont été récupérés. En 1910, les corps de 18 hommes ont été retournés à Kahnawà:ke. Un total de 40 corps ont jamais été retrouvé (15 parvenant de Kahnawà:ke). Un mémorial se trouve dans le cimetière catholique avec les noms des 12 hommes imprimés sur le monument dont les corps n’ont jamais été retrouvé. On ne sait pas pourquoi trois noms ne figuraient pas.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

IMG_0129_HR IMG_0125_HR 12390927_10205481594140819_3298278747808824218_n

HONORER NOS MEMBRES DE SERVICE MILITAIRE

Les membres de notre communauté ont servi dans tous les conflits modernes depuis la Première Guerre mondiale, soit dans les forces armées canadiennes ou américaines. Un cénotaphe se trouve en face de la Mission Saint-François Xavier. Le monument stoïque répertorie les noms de ceux des Kahnawakeró:non (Mohawk Hommes & Femmes de Kahnawà:ke) qui ont courageusement donné leur vie pendant la guerre mondiale et la guerre de la Corée. C’est un témoignage du courage et de sens du devoir qui les gens de la communauté illustrent. Le char blindé de l’armée a été livré à Kahnawà:ke au printemps 2015 en l’honneur de ceux qui ont servi dans l’armée. Le char est exposée en face de la Légion 219 Canadienne de Kahnawà:ke.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

IMG_0133_LR_bw

 

LA GUERRE DE 1812

Commémorant la contribution des Autochtones à la guerre de 1812. Des guerriers mohawks ont combattu aux côtés de soldats britanniques et la milice canadienne dans tous les théâtres de guerre et étaient le facteur décisif dans de nombreuses batailles.

Un extrait de Wikipedia:

La guerre de 1812 était un conflit militaire, d’une durée de deux ans et demi, menées par les États-Unis d’Amérique contre le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande, ses colonies d’Amérique du Nord et ses alliés amérindiens. Vu par les États-Unis et le Canada comme une guerre dans son propre droit, il est souvent considéré en Europe comme un théâtre des guerres napoléoniennes, comme il a été provoqué par des problèmes liés à cette guerre (en particulier le Système continental). La guerre résolu de nombreuses questions qui restaient de la guerre d’Indépendance américaine, mais n’a pas impliqué de modifications des limites. Les États-Unis déclarent la guerre le 18 juin, 1812 pour plusieurs raisons, y compris des restrictions commerciales provoqués par la guerre britannique avec la France, l’enrôlement des marins marchands américains dans la Navy, le soutien britannique pour les tribus amérindiennes contre l’expansion américaine européenne, l’indignation sur les insultes à l’honneur national, après les humiliations en haute mer, et, éventuellement, l’intérêt des États-Unis à annexer le territoire britannique.